Grand vent sur le Grand Prix des Chanalets

Le Grand Prix des Chanalets / Bourg-lès-Valence s’est déroulé le week-end des 12 et 13 mars. 15 joueuses et 93 joueurs enthousiastes, venus des quatre coins de l’hexagone ont pu goûter au mistral made in Vallée du Rhône.

Ce mistral, déstabilisant pour celles et ceux qui le découvraient a donc chamboulé le classement tout au long du week-end. La vitesse des greens, bien au-dessus des 3 mètres, n’a pas facilité le score. Seuls des magiciens pouvaient garder la balle sur ces billards. Néamoins, les arbitres avisés, avaient demandé de ne pas tondre les greens pour le tour 2 et ont avancé les marques de départs, histoire de mettre un peu de baume au cœur à l’ensemble des compétiteurs. Dans ces conditions, il est compréhensible de trouver sur les podiums des joueuses et des joueurs confrontés au régulièrement aux caprices d’Éole. Chez les Dames, c’est la joueuse des Chanalets, Lisa Estorges, qui monte sur la plus haute marche du podium, après avoir signé le samedi la plus belle carte du week-end (77). Le dimanche fût plus compliqué pour elle (86), mais ce score lui permet de rester à une longueur de la jeune joueuse des Trois-Vallons Pyrène Delample (164 avec 83 et 81). La troisième marche revient à une toulousaine (Claire Thuault, loin derrière avec 170).
Chez les messieurs, Chanalets s’illustre encore, en mettant sur la deuxième marche Yoan Aunet (155 avec 74 et 81). Il est encadré par deux joueurs du sud : Lucas Levy, beau vainqueur jouant au Dolce Fregate (153 avec 78 et 75), puis Romain Lanteri, troisième, le joueur du Domaine de Manville rend deux cartes à 78 et 79 (157).

Recent Posts