Léonard de Vinci aurait aimé le golf

Des livres de golf, sur le golf ou sesLéonard de Vinci aurait aimé le golf
dessous il y en a pléthore… Rares sont
ceux qui font date dans la littérature
golfique. Dans cette manne, émergent
parfois de petites pépites… “Léonard de
Vinci aurait aimé le golf” fait partie de
cette exception. L’auteure, Marie-Christine
Castaigne, a consacré sa vie et son énergie
au jeu de golf. Passionnée d’histoire, de
sciences et de golf, elle décrypte dans son ouvrage le
mouvement de golf du XXIe siècle. La compréhension du
swing, longtemps basée sur l’analyse du geste de quelques
grands champions, a beaucoup bénéficié de l’analyse
biomécanique et de l’utilisation des lois balistiques,
cinétiques et énergétiques dont il dépend. Léonard de Vinci,
premier biomécanicien de l’histoire, cherchait à expliquer le
déplacement des êtres vivants par l’anatomie du
mouvement. Heureusement pour l’humanité, Léonard n’a
pas pu s’initier à ce jeu… et a pu se consacrer à son oeuvre.
En se référant respectueusement à lui, Marie-Christine
Castaigne, tente d’expliquer et de percer les mystère du
geste idéal ! Au cours de ces années d’enseignement,
l’approche de la biomécanique l’a convaincue de son
caractère incontournable dans la pratique du sport en
général et du golf en particulier. Elle s’adapte en outre à
chaque personne, à chaque vécu sportif ou non sportif.

 

Léonard de Vinci aurait aimé le golf, éditions Persée.
17,50 €, parution en librairies.

Recent Posts