Open de Phœnix… duel au soleil

Idéalement placé à l’entame du dernier tour, hier sur le TPC de Scottsdale, Rickie Fowler était en passe de réaliser un nouvel exploit… Gagner le Phœnix Waste Management lui aurait offert des stats exceptionnelles : 25% de victoires en tournoi depuis sa première place au Players 2015. Celui qui avait été jugé par ses paires comme «joueur sur côté» a en effet pris une belle revanche ces derniers mois, en remportant depuis mai 2015 le Players, l’Open d’Ecosse (European Tour), le Deutch Bank puis le dernier en date à Abu Dhabi fin janvier. Mais après 4 trous de play off qui l’opposaient au coriace japonnais Hideki Matsuyama, Rickie à craqué en laissant échapper un drive sur le 17. Ce même trou 17 sur lequel il avait déjà commis une erreur quelques minutes plus tôt, permettant au japonnais de rester en vie et d’accrocher les play-off. Rickie Fowler avait invité une dizaine de personnes ainsi que ses grands-parents dont il est très proche. C’est sans doute pour cela qu’il déclarait, les yeux rougis et en larme :

“Le plus difficile est de ne pas offrir cette victoire à ma famille et mes amis venus me soutenir aujourd’hui»
Ce n’est donc pas sur le fameux trou n°16 que le sort s’est joué ce week-end, mais bien sur le trou n°17…  Le dénouement a frappé deux fois sur ce par 4… Une première fois à la fin du quatrième tour : là, Rickie voyait son Drive parfait dépasser le green et finir sa course… dans l’eau !   Le californien enregistre un bogey alors que Matsuyama signe un birdie. Les deux hommes se retrouvent tout deux à -14 pour un finish hollywoodien. La seconde fois, lors du play-off, cette fois ci son drive s’égare sur la gauche,  Fowler ne sauvera pas son par et Matsuyama peut signer une belle victoire.
Ce lundi, Hideki Matsuyama pointe à la 10ème place du classement Fedex, dont la tête est toujours détenue par Kevin Kisner, Rickie Fowler est lui 14ème, juste derrière Jordan Spieth.

matsuyama-phoenix

Recent Posts